Socialisme : un combat permanent – Tome 1 : Naissance et réalités du socialisme

En perte de vitesse
socialisme

L’élimination de Jean-Luc Mélenchon et de Benoît Hamon, dès le premier tour de l’élection présidentielle de 2017, et la cuisante défaite de la gauche aux législatives prouvent plus que jamais la nécessité de l’union des forces progressistes et d’un éventuel Bad-Godesberg pour les socialistes. On peut espérer que les socialistes réformistes et les sociaux-démocrates sauront tirer les leçons de l’Histoire face à un capitalisme sournois et capable d’adaptation, sous la forme du libéralisme moderne et de la mondialisation tout en restant cependant victime d’une maladie chronique : la crise.

Une inévitable autopsie idéologique

Si l’on se penche sérieusement sur l’élimination du Parti Socialiste et de la France insoumise à l’élection législative de 2022, on constatera néanmoins que la gauche s’est globalement bien défendue. L’union aurait permis de franchir au moins d’obtenir davantage de sièges. Elle aurait dû éviter l’éparpil­lement de voix en se rassemblant davantage. Cela laisse supposer que les dernières défaites de la gauche sont surtout le fruit amer de l’inconscience et du manque de solidarité, voire de pragmatisme. « Il faut aller à l’idéal et comprendre le réel », disait Jean Jaurès. Après avoir confronté les idées à la pratique du pouvoir, après s’être contredit et avoir été incapable de faire la révolution, à l’exception de quelque réforme, le Parti Socialiste saurait-il révolutionner le XXIe siècle ? Deuxième édition, revue et augmentée.

Titre : Socialisme : un combat permanent – Tome 1 – Naissance et réalités du socialisme
Auteur : Gaspard-Hubert Lonsi Koko
Éditeur : L’Atelier de l’Égrégore
Sortie : juin 2019
Pagination : 346
Prix : 25,30 €

egregore-19

Publié par egregorelivres

Auteur et analyste politique.

%d blogueurs aiment cette page :